Mais qui suis je ?  

Roveri Moélie,

Créatrice de l'atelier de Mo et professeur de dessin, peinture et arts plastiques

     Cet atelier est né de mon envie de créer un espace lumineux, chaleureux et serein, où chacun peut venir découvrir l’art à loisir, au travers de la pratique du dessin, de la peinture, du scrapbooking… Peu importe son âge, et ses goûts personnels.

 

   

 

 

 

 

 

   J’ai commencé à prendre des cours d’art à l’âge de 6 ans dans des ateliers similaires. Ma mère ainsi que des proches, sont diplômés des Beaux-Arts et de photographie. J’ai eu la chance de grandir dans une maison où l’art, l’histoire, les livres, la créativité étaient choses communes, quotidiennes. Les voyages font également partie de ma vie depuis toujours. J’ai pu partir toute jeune, en Europe, en Océanie, en Afrique du Nord, et en Asie. Aux photographies prises lors de ces aventures j’associe des notes, des dessins, des collages, des peintures, et composent depuis longtemps des carnets de voyage, et des albums souvenirs uniques.

    Diplômée d’un baccalauréat Histoire des Arts et Arts Plastiques, et d’un master 2 d’Archéologie et d’Histoire des Arts, j’ai ensuite travaillé auprès d’adolescents et d’enfants pendant 5 ans. En parallèle entre 2006 et 2015 j’ai été patiente en thérapie psychocorporelle sur Montpellier (thérapie accès sur le lien entre corps et esprit, sur la généalogie, alliant des pratiques telles que la sophrologie, la relaxation, l’art-thérapie… en plus du dialogue) Cela m’a donné le goût de la transmission de l’art, de l’expression, de la communication, de l’écoute de soi.

    C’est pourquoi les cours se déroulent toujours en petit groupe de 6 personnes maximum, voire 8 pour les stages. Je peux ainsi accompagner chacun individuellement dans sa découverte de l’art, en respectant sa sensibilité et ses choix. C’est cette seule condition qui me permet d’être disponible pour chacun de mes élèves, même si la communication entre les élèves, et le partage de l’espace, sont les piliers fondamentaux de l’atelier.

     L’atelier accueille régulièrement des artistes en exposition. Ces rencontres sont des occasions uniques de découvrir des techniques originales et des œuvres, expliquées par les artistes eux-mêmes. De quoi créer des vocations chez les plus ou moins jeunes.

     Après avoir dédié de nombreux dimanches aux carnets de voyage, et aux carnets de vie lors de stages à l’atelier, j’avais à cœur de proposer un stage en pleine nature. Un stage loin de la ville, avec pour modèle les plantes, les fleurs, la rivière, les émotions et les souvenirs des gens. Un stage ressourçant, qui allie le corps et la méditation (grâce à Cendrine) et l‘art, inaugurant ainsi la mise en place de nombreux stages adultes dès cet été 2017! Le futur de l'atelier est donc de s'ouvrir à des pratiques alliant art et bien être. 

Mais qui sont les autres intervenants de l'atelier ?  

Marie-Noëlle Lanuit,

intervenante pendant les stages adultes art et bien être.

Professeur de Pilates, relaxation et méditation guidée.

http://pilates-mnl.blogspot.fr/ 

Après la naissance de mon fils, je ne me reconnaissais plus, mon corps m'était presque étranger ... alors un ami me parla de la méthode Pilates ... Je savais qu'il me faudrait commencer par un travail sur le physique pour retrouver mon équilibre général ... La découverte de cette pratique fut une révélation tant elle allie le corps et l'esprit, la visualisation, la concentration, la respiration en pleine conscience, entrainant toutes les chaines musculaires profondes. 

Durant 3 années j'appris les mouvements, l'anatomie, je me formais professionnellement auprès de Marc LETTERI au Studio Pilates de Jacou afin de pouvoir à mon tour transmettre au mieux l'enseignement de Joseph Pilates.  

Je propose mes cours collectifs et privés depuis 2013 à Montpellier et alentours. 

Qu'est ce que la méthode Pilates?

 

JOSEPH HUBERTS PILATES :

 

" L'exercice qui ne fait pas appel au cerveau est en pure perte. "

Joseph Pilates, né en Allemagne le 9 décembre 1883 d'un père gymnaste médaillé, et d'une mère naturopathe. Il est né avec une malformation au thorax, de santé fragile, causée par des rhumatismes articulaires, de l’asthme et le rachitisme. Son corps est chétif, mais sa volonté de fer. Il sublime son handicape par la passion pour le corps humain et l'anatomie. Il est parvenu à développer sa musculature en pratiquant plusieurs sports : plongée, ski,  boxe, yoga et gymnastique.

En Angleterre, il est boxeur professionnel et enseigne l'auto-défense dans une école de police à Scotland Yard. 

Sportif accompli, il pris conscience que dans tous les sports, les exercices de renforcement musculaire prennent peu en compte les muscles profonds de posture. Il est persuadé que la vie moderne est en voie d’altérer la santé, causant notamment une progression constante des maux de dos. Adepte de yoga, intéressé par la taï-chi, dont il réalise les bienfaits sur les muscles profonds de posture et sur le mental et la concentration, il met au point son propre programme de mouvements destinés à entretenir, rééduquer et développer le corps qu'il appelle alors la contrology.

Il perfectionna sa méthode dans un camp d’internement où il est prisonnier en Grande-Bretagne sur l'île de Man, durant la 1ère Guerre Mondiale. Auprès de ses codétenus, puis auprès des patients d’un hôpital, il perfectionne ses 35 mouvements. Lorsque survient le fléau de la grippe Espagnole, seuls les détenus qui avaient suivit son programme survivent! Il est alors réquisitionné par les médecins anglais pour rééduquer les blessés de guerre. Il adapte les lits d'hôpital avec des polies afin de mobiliser les muscles des blessés et leur permettre d'entretenir leur tonicité musculaire malgré l'alitement et les blessures.

"La forme physique est la première condition nécessaire au bonheur"

voilà ce que j'appelle "un corps confortable" loin des diktats esthétiques, juste un corps souple, léger, et solide.

Après la guerre il rentre en Allemagne et s'occupe de la préparation physique de nombreux sportifs, il fut le premier coach sportif et mental de sa génération.  Quand l'armée d'Hitler cherche à lui forcer la main pour entraîner ses troupes, il part émigrer aux Etats Unis et s'installe à New york. C'est sur ce bateau qu'il rencontrera sa future épouse Clara.

A partir de 1926 il ouvre un cours dans le même immeuble que celui du New York City Ballet, et rencontre un grand succès. S’il a des élèves venant d’univers variés, des artistes de cirque ou autres athlètes, c’est le monde de la danse qui contribue à sa renommée. Des danseurs connus tel que George Balanchine embrassent sa discipline et lui envoient leurs danseurs blessés pour les rééduquer.

"Non pas le corps ou l’esprit, mais le corps et l’esprit".

 

Cette forme de respiration permet d’accroître la capacité pulmonaire et l’oxygénation et d'amener un afflux de sang dans le centre. On le sent très bien, le bas ventre se réchauffe. Cette façon de respirer est dynamisante et relaxante. 

 

Le Pilates, c'est du gainage avant tout, le principe du gainage est de renforcer les muscles profonds et cela ne peut opérer qu'avec des exercices lents ou statiques dans un premier temps. Les muscles profonds, dits les muscles bleu, ceux qui se situent le plus près du squelette, qui soutiennent la charpente du corps et sur lesquels s'appuient les muscles dit «superficiels», proches de la surface de la peau, dont le rôle n'est pas de soutenir le corps mais de le mettre en mouvement.

Si les muscles profonds ne sont pas forts, les muscles superficiels doivent soutenir le corps et le mouvement du corps, ce double emploie les met à rude épreuve. Avec le temps, ils finiront par se rigidifier et provoquer des douleurs et des blessures. Un bon gainage nous fait nous sentir bien dans notre corps, à l'aise et léger, sans souffrance dorsale, la colonne vertébrale étant parfaitement soutenue. Le Pilates veille également à travailler les muscles antagonistes, si on travaille les muscles de devant, on travaille les muscles de derrière et ce, sur  chaque partie du corps, les abducteurs et les adducteurs.Tout au long du cours, on doit avoir conscience de l’alignement de son corps, de la pointe des orteils jusqu’au sommet du crâne.

 

Comme mentionné plus haut, une autre caractéristique du Pilates est le peu de répétitions que l’on exécute pour chaque exercice, ce qui compte, c'est que l'exercice soit parfaitement réalisé, la qualité prévaut sur la quantité : le mouvement le plus juste et le plus efficace pour chaque exercice.